ELISE SIMONET

 

 

 

 

 

 

>>> juin 2008 / JE PENSE AU JOUR ARTIFICIEL -MEDLEY / TNT-manufacture de chaussures / Bordeaux <<<

JE PENSE AU JOUR ARTIFICIEL - MEDLEY
P(ièce) 0(uverte) 10 – texte : Gianni-Grégory Fornet

« Imagine qu'on ait l'impression que ça s'écrit sous nos yeux.
Imagine qu'on bascule de la réalité à la fiction sans arrêt.
Imagine, la réalité nous double, nous a doublé, ça y est.
Ok c'est pas ultra simple à comprendre, c'est chaotique, en même temps c'est assez idéaliste, assez contemporain "je pense au jour artificiel", ça se défend...
Enfin, l'important ce serait de voir qu'il y ait des gens sur un plateau, avec des dialogues, une chanson, et que tout cela écrit sur l'amour »

« Je pense au jour artificiel -medley»…
est un spectacle pour 5 micros et 1 chorale.
L'argument est simple.
H1 et H2 sont "associés" dans l'écriture d'une fiction.
H1 est une figure de poète ou de prophète.
H2 est plus brutal et demande des comptes quant au scénario.
On comprend que H1 écrit des "scènes de couples", dans lesquelles H2 joue le partenaire masculin.
F1, F2, F3 apparaissent dans les "scènes de couple", et trouvent une place dans les discussions de H1 et H2.
Au final H1 tourbillonne sur lui-même et décide qu'il se marie.

 

avec
Maxence Trinez, Nicolas Lavalade, Paul McAleer, Flore Audebeau, Katia Menglet, Amélie Enon et la chorale des CRANE ANGELS 

lumières
Nicolas Feuillet

CREATION JUIN 2008
Au TNT-Manufacture de Chaussures/prod.Les Baigneuses/ coprod.TNT/ partenaires : OARA/Service Culturel de BordeauxIII/Mairie de Bordeaux

 

 

Contrat Creative Commons